Accueil > Eau/Assainissement > Assainissement > Assainissement Collectif

Assainissement Collectif

Assainissement Collectif

eau
L'assainissement collectif consiste à collecter, transporter et traiter les eaux usées produites sur le territoire, avant de les restituer, épurées, au millieu naturel. Pour mener à bien cette mission, Saint-Malo Agglomération gère :
  • 26 stations d'épuration
  • 135 postes de relèvement
  • 900 km de réseaux

L'exploitation des ouvrages d'assainissement collectif est confiée, au travers de contrats de délégation de service public ou de prestation de service aux entreprises Véolia et STGS.

Assainissement collectif ne veut pas dire que tout doit y être jeté...

Stop aux lingettes dans les toilettes
Elles empêchent le bon fonctionnement des ouvrages d'assainissement en entrainant le bouchage des pompes qui permettent d'acheminer les eaux usées jusqu'à la station d'épuration car leurs fibres (même si elles sont biodégrables...) sont très résidantes et mettent des mois voire des anées pour s'éliminer.

Les indésirables du réseau
De nombreux produits ne doivent pas être jetés dans les toilettes, éviers, douches ou lavabos : liquides et vapeurs corrosives, acides, matières inflammables et hydrocarbures, huiles, graisses, colle, goudron, lubrifiants, liquide à haute température, corps solides (chiffons, lingettes, etc.), ordures ménagères même broyées, effluents de fosse mobile...

Participation Forfaitaire à l'Assainissement Collectif (PFAC)

Le service public de l'assainissement est financé à la fois par la redevance qui lui est consacrée sur la facture d'eau ainsi que par la Participation Forfaitaire à l'Assainissement Collectif (PFAC). Cette dernière est due par l'ensemble des propriétaires de maisons ou d'immeubles qui se raccordent à un réseau public de collecte des eaux usées.
Cela concerne les constructions neuves ou les extensions réalisées postérieurement à la mise en service du réseau d'assainissement.

Il est à noter que la PFAC n'est pas une taxe liée à l'urbanisme : elle est due lors du raccordement aux réseaux d'assainissement.

Cette participation, adoptée au conseil communautaire du 21 décembre 2017, est d'un montant de 2 000 € pour une maison individuelle, sur l'ensemble du territoire de Saint-Malo Agglomération.
La grille complète des tarifs est précisée dans la délibération, téléchargeable ici.
Elle contribue à financer le service public tout en vous permettant de réaliser une économie : la présence d'un réseau de collecte évite de supporter le coût d'une installation d'assainissement non collectif dont le coût moyen est évalué à 9 000 €.